Tony Chapron : “Si c’est l’égo de l’arbitre qui est touché ? C’est surtout la stupidité du joueur qui est touchée”

    Pablo, Jules Koundé, Vukasin Jovanovic, Benoit Bastien

    L’ancien arbitre Tony Chapron estime que le carton rouge sorti à l’encontre de Vukasin Jovanovic semble logique et que ce n’est pas l’égo de l’arbitre qui a parlé. “Si c’est l’égo de l’arbitre qui est touché ? C’est surtout la stupidité du joueur qui est touchée. D’ailleurs Benoit Costil, au bout d’un moment, il finit par cracher sa frustration en disant qu’il n’a pas le droit de le faire. On peut mettre une bonne pièce sur le fait que ce sont des mots qui ont été échangés. Vraisemblablement, ce n’est pas à l’arbitre qu’il s’est adressé. Il s’est adressé à l’assistant puisque Benoit Bastien parle à l’oreillette avec son assistant. Il lui dit ‘est-ce que c’est bien ce joueur-là qui t’a parlé ?’. Il va vers ce joueur et manifestement, il a dû l’insulter ou employer des mots grossiers à l’égard de l’arbitre assistant. L’arbitre assistant a attendu que le but soit marqué, comme c’est la coutume depuis que la VAR est installée. Il a attendu, le but a été marqué, il a levé son drapeau pour dire ‘j’ai un doute, je voudrais qu’on vérifie à la vidéo s’il n’y avait pas hors-jeu au départ de l’action’. Visiblement, ça n’a pas plu au bordelais, qui trouvait que c’était trop long ou en tout cas que la méthode n’était pas la bonne. Malheureusement, c’est comme ça depuis la première journée du championnat. On est à la 33ème journée, donc s’il n’est pas au courant, c’est embêtant”.

    Canal+

    Retranscription Girondins4Ever