Après un début de match difficile, c’est pourtant Bordeaux qui est devant l’OL à la pause (2-1)

    Jimmy Briand

    C’est l’OL qui monopolise le ballon en ce début de match. La première occasion est justement lyonnaise. Kenny Tété s’essaye de loin et sa frappe passe de peu à côté du poteau droit de Benoit Costil (3ème). Memphis Depay s’amuse dans la défense bordelaise plein axe et décale Nabil Fékir dans la surface. Benoit Costil sort très bien dans les pieds de son compère international français. Mais le ballon revient sur Memphis Depay qui tente une frappe lobée. C’est sur la barre transversale (4ème) ! 9ème minute, Otavio lance François Kamano sur la droite. Le Guinéen fixe son vis-à-vis et sert en retrait le brésilien qui avait poursuivi sa course. Anthony Lopes capte facilement le cuir. Sur un corner vite joué à deux, Jason Denayer est trouvé à l’entrée de la surface mais il rate complètement sa frappe du gauche. 13ème minute, Kenny Tété adresse un bon centre dans la surface bordelaise. C’est repris de la tête par Memphis Depay mais il n’arrive pas à cadrer. Mais ce n’est que partie remise… L’international néerlandais est trouvé à nouveau sur un centre de Maxwell Cornet au second poteau. Et cette fois son plat du pied fait mouche (0-1, 14ème). Dans les minutes qui suivent, les bordelais arrivent à mettre un peu plus le pied sur le ballon, mais avec un déchet technique assez important. A la demi-heure de jeu, Kenny Tété fait un une-deux avec Martin Terrier et se retrouve en position idéale dans la surface. Le latéral lyonnais ne trouve pas le cadre et croise trop sa frappe. Le retour de Maxime Poundjé était limite… L’action sera d’ailleurs consultée avec la VAR mais l’arbitre ne donnera rien aux lyonnais. Égalisation bordelaise ! Sur un ballon mal renvoyé, Otavio place une tête qui passe au-dessus de la défense lyonnaise. Jimmy Briand est à l’affût et d’une reprise de volée, trompe Anthony Lopes (1-1, 35ème). Et Bordeaux prend même l’avantage trois minutes plus tard ! Bel échange entre Toma Basic et Nicolas De Préville sur le côté gauche. Ce dernier s’avance, s’appuie sur Jimmy Briand, et devance la sortie d’Anthony Lopes (2-1) ! Nicolas De Préville écope d’un carton jaune, alors qu’il ne touche pas Kenny Tété sur le tache (44ème). C’est la mi-temps, 2-1 pour les Girondins.