Christophe Monzie : “On a dit que le maintien était assuré. Je dis quand même attention…”

    Josh Maja

    Les Girondins de Bordeaux ont 10 points d’avance sur le barragiste, après cette défaite face à Nîmes. Si les crocos ont obtenu officiellement le maintien samedi, ce n’est pas le cas des bordelais, rappelle le journaliste ARL Christophe Monzie.

    « Dans le chapitre négatif, il y a eu cette seconde mi-temps insipide, où Bordeaux a multiplié les passes. Il ne suffit pas d’avoir le ballon, ni multiplier les passes et les corners, pour gagner. On est retombé dans les tristes productions qu’on a vues à Saint-Etienne, Nantes, ou ailleurs. On est quand même à 13 défaites cette saison, 10 à l’extérieur, c’est un bilan vraiment plus que médiocre  […] D’ici la fin de saison, il peut encore se passer pas mal de choses. C’est vrai qu’on a dit – et on a sans doute raison – que ça y est, le maintien était assuré. Je dis quand même attention… Les derniers, cela fait 3-4 semaines qu’ils ne se traînent plus quand même. Dijon a pris 7 points sur 9 possibles, Caen gagne à l’extérieur, attention… Pour l’instant, ils avancent plus vite que nous. Certes, le retard est conséquent, mais il reste 15 points à jouer. C’est vrai que ces équipes vont s’affronter, il va y avoir un Caen-Dijon dimanche prochain, mais imaginons que Dijon gagne à Caen, ils vont être à 31 points… Et si jamais Bordeaux a la mauvaise idée de perdre contre l’OL, ce qui n’est pas impossible… Là il n’y aurait plus que 7 points. Et ensuite nous avons Angers que l’on n’a jamais battu à domicile depuis son retour en Ligue 1, puis un déplacement à Lille. Normalement, cela devrait passer, mais on le dira avec plus de certitudes au soir du 11 mai quand on aura joué à Lille ».

    ARL

    Retranscription Girondins4Ever