Nicolas Maurice-Belay : « Maintenant on prend beaucoup de jeunes pour les valoriser et pour les transférer »

Nicolas Maurice-Belay

Nicolas Maurice-Belay a évoqué le fait de redescendre en National 2 où il évolue avec Bergerac alors qu’il a connu la Ligue 1 avec les Girondins de Bordeaux notamment.

« Il faut prendre en considération le fait que l’on entre dans une conjoncture où maintenant on prend beaucoup de jeunes pour les valoriser et pour les transférer. Étant donnée ma tranche d’âge, on voit très bien que je n’entre pas dans les critères, d’autant que je n’ai pas joué ces derniers temps. Cela accentue les difficultés à retrouver un club. Bergerac a voulu me prendre, tout en sachant que cela faisait longtemps que je n’avais pas joué, c’était un bon signe. Il fallait que je joue, j’ai donc décidé de tenter l’aventure […] Je voulais à tout prix revenir sur les terrains, j’étais décidé et sûr de ma force. Peu importe que ce soit en National 2, ou à un autre échelon, cela ne me dérangeait pas. Le tout c’était de revenir, de remontrer visuellement aux gens que j’avais retrouvé mes sensations. Avant de t’engager, les gens hésitent, ils doutent. C’est tout à fait compréhensible. Sur le dernier match qu’on a fait (45 minutes face à St Pryvé-St Hilaire le 23 mars, défaite 2-1 de Bergerac), j’étais très content car j’ai pu retrouver une maîtrise de la balle, mon pouvoir d’accélération. Bien évidemment, je peux encore mieux faire ».

L’intégralité de l’interview ICI, sur FootMercato 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des