Paul Bernardoni serait prêt à faire des sacrifices financiers pour rester à Nîmes, Montpellier aussi sur les rangs ?

Paul Bernardoni

Avant le match de ce soir entre Nîmes et Bordeaux, Paul Bernardoni fait encore une fois la une de l’actualité dans les colonnes de l’Equipe. Le quotidien sportif explique que le joueur « aurait aimé s’implanter » à Nîmes et qu’il « aurait d’ailleurs été disposé à effectuer des efforts financiers pour visser sa carrière chez les Crocodiles ». Aujourd’hui, Paul perçoit un salaire de 80 000€, qui est réglé en grande partie par les Girondins (52 000€). Toujours selon l’Equipe, Nîmes étudie « toutes les possibilités pour le faire rester un an de plus » mais les dirigeants « se heurtent à la complexité d’un dossier trop onéreux pour eux ». Résultat, le départ de Paul est déjà anticipé, avec le retour au club de Gauthier Gallon. Comme vous le savez, Paul Bernardoni n’est pas dans l’idée d’être le numéro 2 de Benoit Costil (lire : ICI). S’il venait à partir, il ne manque déjà donc pas de courtisans. Alors que la piste de Rennes a déjà été évoquée (lire : ICI), celle de Montpellier apparaît aujourd’hui en cas d’un départ de Benjamin Lecomte, toujours dans les colonnes de l’Equipe

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des