Paul Bernardoni : « Après, c’est clair que ça sera un peu différent, parce que je suis prêté »

Benoit Costil et Paul Bernardoni

Est-ce que Paul Bernardoni prépare ce match face aux Girondins de la même façon ou est-ce qu’il aura une petite pression particulière ? Voici la réponse du principal intéressé. « Si c’est une pression, c’est une bonne pression parce qu’on est toujours content de jouer contre un club en particulier. Bordeaux, parce que j’appartiens aussi au club des Girondins. C’est comme quand je jouerai un jour contre Troyes ou contre Clermont un jour. Ce sont des clubs où j’ai joué. C’est toujours particulier parce qu’on a déjà porté ce maillot-là. En toute honnêteté, je prépare les matches très sérieusement. Après, c’est clair que ça sera un peu différent, parce que je suis prêté. Mais bon, je suis Nîmois, et on va tout faire pour gagner, ça c’est clair. On aura la chance d’avoir quasiment un stade plein donc c’est cool ».

De qui Bordeaux devra se méfier pendant cette rencontre ? Voici aussi sa réponse. « Je dirais tous (sourire). Après s’il y en a un, il faut être honnête où il faut se méfier – même s’il faut se méfier de tout le monde parce qu’on a vraiment que des bons joueurs chez nous – il y en a un qui fait vraiment une grosse saison, c’est Téji Savanier. C’est notre meneur. Pour moi, c’est vraiment un joueur sublime, qu’on a la chance d’avoir. Mais il ne faudra pas se méfier que de lui ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des