Philippe Fargeon a apprécié ‘Girondins et Vous’ : « Ce qui a manqué pendant un certain temps, c’est ce manque d’identité des joueurs par rapport à ce club et ce maillot »

Girondins et Vous

Nous avons questionné Philippe Fargeon sur l’initiative ‘Girondins et vous’, et notamment des actions destinées à favoriser les abonnés, avec pour ambition de remplir plus le stade. L’ex-attaquant des Girondins de Bordeaux s’est montré optimiste sur ces démarches, avec au coeur d’elles l’axe de l’histoire du club à mettre en avant.

« Bien évidemment que je suis pour. Vous allez dans un stade plein, c’est merveilleux. Même si le spectacle n’est pas au rendez-vous sur le terrain, tant qu’il y a du monde dans les tribunes, c’est aussi sympa. Il y a des années où je prenais plus de plaisir à regarder les supporters que le match. L’idée de remplir le stade, bien évidemment qu’il faut le faire. Pour que les gens viennent au stade, il faut du spectacle, il faut que les jeunes qui sont sur le terrain mouillent le maillot. Ce qui a manqué pendant un certain temps, c’est ce manque d’identité des joueurs par rapport à ce club et ce maillot. Pour remplir le stade, il faut faire des animations comme les américains l’ont bien compris. Il faut également réexpliquer l’histoire à nos joueurs. Soyons clair, je ne parle pas d’histoire juste parce que je suis un ancien girondin. Vous imaginez le nombre de champions du monde, de champions d’Europe, d’internationaux qui ont joué dans ce club. Dans le salon aujourd’hui, vous avez un couteau avec le nom de chaque bordelais ayant porté le maillot des Bleus. Il faudrait qu’à chaque fois qu’un jeune arrive, on lui explique l’histoire des Girondins pendant une semaine. Ils devraient la savoir de A à Z. Tout comme Chaban, il y en a une bonne partie qui ne connait pas ce stade. Et certaines tribunes, que je n’ai moi-même pas connues, où les gens venaient avec leur litre de vin et leur sandwich, c’est aussi ça. Que l’on puisse parler des Giresse, Laslandes, Tigana, Micoud, savoir ce qu’ils ont fait. Il faut que ceux qui viennent au stade sentent que les joueurs aiment autant le maillot qu’eux. Je suis persuadé que c’est une question d’éducation. Même s’ils ne gagnent pas, je suis sûr qu’ils seront déjà contents de voir que les joueurs mouillent le maillot, et qu’ils aiment ce club. C’est une osmose entre les joueurs, le club et les supporters. Cette initiative est une excellente idée, c’est magnifique un stade plein. Avec des enfants, des couples, des femmes, c’est ce qui est exceptionnel dans un stade. Il faut redonner envie à tout le monde. Nous sommes la plus grande région de France, les gens devaient venir de Niort, Bayonne, de partout. Aujourd’hui, on ne sent plus cette appartenance ».

Retrouvez l’intégralité de l’interview ICI sur Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des