Antony Thiodet : “On a observé ailleurs que même quand un club avait de bons résultats, le sportif ne suffisait pas à porter une dynamique dans la durée”

    Antony Thiodet

    Antony Thiodet est revenu sur l’objectif du taux de remplissage que ce sont fixé les nouveaux dirigeants, à savoir 80 à 85%. Cela passera avant tout par des investissements pour attirer les supporters, que ce soit dans de l’animation, du service, mais également et surtout par la prestation sportive de l’équipe girondine. « Evidemment, mais la préoccupation du club, l’énergie du club, est pour l’essentiel tournée vers le sportif. Après, on a observé ailleurs que même quand un club avait de bons résultats, s’il ne faisait pas l’effort pour autant de satisfaire la globalité des publics auxquels il s’adresse, et surtout de définir un rôle fort à la communauté, le sportif ne suffisait pas à porter une dynamique dans la durée. Les deux doivent être menés en parallèle. On peut peut-être s’imaginer que si on démontre plus de bonnes raisons à l’ensemble de la communauté, y compris ceux qui ne sont pas supporters, de se rendre au stade, ça ferait naitre des richesses qui seront réinvesties dans le sportif, et que donc in fine les résultats seront meilleurs. C’est re-penser un peu ça. Ce n’est pas le sportif qui est locomotive de tout, mais le sportif qui doit être considéré comme l’aboutissement d’une politique globale qui est à mettre en œuvre ». 

    GoldFM

    Retranscription Girondins4Ever