Christophe Monzie : « Cette équipe a le défaut de ses qualités, elle voudrait manger du caviar tous les week-ends »

groupe

Christophe Monzie évoque cette faculté des bordelais à être présent lors des grands matches, ceux de « gala » et un peu moins lors des autres rencontres. « Ils ne risquent plus rien et ils n’ont plus rien non plus à jouer. Cette équipe a le défaut de ses qualités, elle voudrait manger du caviar tous les week-ends. Mais on ne peut pas, on ne peut pas jouer contre Marseille tous les week-ends, Lyon, ou Paris. Et lorsqu’il s’agit d’aller croiser le fer avec les outsiders du championnat, et à plus forte raison avec des équipes qui jouent la descente, ou le maintien, ça n’a pas la même saveur. Il est évident que dans les comportements, dans l’envie, l’implication, ce n’est pas du tout le même résultat que l’on voit ».

ARLFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des