Frédéric Longuépée : “Quand les gens sont persuadés qu’il est compliqué de venir ou de partir, vous n’y pourrez rien. Il y a un énorme travail de pédagogie”

    Stade Matmut Atlantique

    Frédéric Longuépée a expliqué l’axe de travail qui concerne l’accessibilité au stade pour les supporters, qui est un des points noirs depuis que les Girondins ont élus domicile au Matmut Atlantique.

    « Le contact a été pris avec la Métropole pour aborder ce sujet. C’est un sujet sur lequel j’ai été abordé à l’occasion de mon premier match. La première personne qui m’a interpellé était pour me parler de l’accessibilité et de la sortie du stade. C’est un sujet auquel on s’est attaché très tôt. Nous étions à la Métropole pas plus tard que la semaine dernière où là aussi on a des interlocuteurs qui font preuve de beaucoup d’écoute, qui sont prêts à réfléchir à énormément de sujets. On réfléchit en particulier aux avantages qui pourraient être donnés aux personnes qui font du covoiturage. Quand on vient à quatre personnes dans un véhicule, où peut-on se garer pour en sortir au plus vite ? Si on vient seul, bon peut-être qu’on va être garé un peu plus loin et qu’on mettra un peu plus de temps pour en sortir. Comment est-ce qu’on se rapproche d’acteurs comme Waze qui aujourd’hui est un outil qui est quasiment intégré sur tous les téléphones, mais qui peut aussi proposer des parcours plutôt que d’autres. On force les gens à prendre un itinéraire plutôt qu’un autre. Comment est-ce qu’on favorise la mobilité en deux roues. Comment est-ce qu’on favorise la mobilité par les trams, etc. On a listé tous les sujets sur lesquels nous pouvions travailler pour améliorer cette accessibilité. Mais surtout, ça passera par un travail de communication parce qu’il y a quelque chose contre laquelle on ne peut pas lutter c’est l’inconscient, et ce qui est dans les esprits des uns et des autres. Quand les gens sont persuadés qu’il est compliqué de venir ou de partir, vous n’y pourrez rien et les gens vont faire le choix de rester chez eux. Si on arrive à convaincre que cela relève d’une vue de l’esprit parce qu’on a amélioré les choses, c’est comme ça qu’on parviendra à attirer de plus en plus de monde. Il y a plusieurs sujets. Le premier d’entre eux c’est de travailler sur les différents leviers permettant de faciliter et de fluidifier la sortie du stade, son accessibilité. Et puis il y a un énorme travail de pédagogie pour faire comprendre aux uns et aux autres que c’est plus simple. C’est sur cette chaîne d’expériences que l’on va travailler, sur la communication pour favoriser le covoiturage, la venue en transports en commun, la venue en deux roues, qui permettront d’atteindre nos objectifs. Il n’y a pas qu’une solution, c’est la combinaison d’une multitude de solutions qui feront que nous parviendrons à ces objectifs ».

     

    Retranscription Girondins4Ever

    Girondins et VOUS, le livestream.

    Construisons le futur du Club ensemble !

    Publiée par FC Girondins de Bordeaux sur Mardi 16 avril 2019