Christophe Monzie : “Au moins la saison prochaine ça ne sera plus à la tête du client…”

    Till Cissokho, Sergi Palencia

    Christophe Monzie a donné son avis sur la VAR qui a joué une nouvelle fois un rôle majeur dans le scénario du match entre Saint-Etienne et Bordeaux, notamment en signalant à l’arbitre de revenir sur une main dans la surface de Sergi Palencia« Monsieur Buquet nous siffle un penalty encore. La première fois, on avait perdu à Paris à cause de cette pseudo faute de Nicolas De Préville sur Thomas Meunier. Contre Saint-Etienne, le cas de figure était différent. Se pose toujours l’éternelle question de la main, si elle est volontaire ou non. Si les textes étaient très clairs et codifiés… Au moins l’année prochaine on y verra clair, puisque toute main intentionnelle ou pas sera sanctionnée. Au moins ça ne sera plus à la tête du client, ça ne sera plus en fonction du stade, du contexte, des équipes et de l’appréciation de l’arbitre. A mon avis c’est une hérésie contre l’esprit du jeu, mais au moins ça aura le mérite de clarifier les choses et de stopper les contestations… Là, le caractère intentionnel n’existe pas, clairement, c’était même encore plus net à la revue des images. Au moment où Till Cissokho enlève le ballon, il dégage dans le coude de son équipier, Sergi Palencia. Mais ce dernier est déjà en train de tacler… Lorsqu’on se jette en avant pour tacler, il vaut mieux qu’on ait les deux bras décollés du corps pour amortir la chute. C’est une loi physique, on est obligé de décoller les bras du corps. C’est ce qu’a fait Sergi Palencia involontairement… Il n’y avait personne derrière lui donc il n’a pas intérêt à mettre la main… ».

    ARLFM

    Retranscription Girondins4Ever