Benoit Costil : « S’il y a main, il y a main, il n’y a rien à redire à ce sujet »

Sergi Palencia, Benoit Costil

Benoit Costil est revenu sur la large défaite concédée par les Girondins face à Saint-Étienne 3-0. « Oui, on ne va pas sortir avec le sourire quand on prend 3-0, vous l’imaginez bien… On a joué avec une équipe très remaniée et malgré tout,on a vu des choses très cohérentes, notamment en première période. Malheureusement, dans la deuxième, on a un peu subi la pression de Saint-Etienne, on a eu du mal à bien ressortir le ballon, à se projeter vers l’avant. Et puis on a pris des buts… On savait que l’on accusait un déficit en termes de taille. C’est comme ça mais on va repartir de l’avant ».

Cependant le capitaine bordelais est resté prudent quant au pénalty accordé aux Verts sur une main de Sergi Palencia dans la surface. « Je ne sais pas…S’il y a main, si le bras est décollé du corps, il n’y a rien à dire. S’il y a main, il y a main, il n’y a rien à redire à ce sujet ».

Sud Ouest

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des