Pierre Ménès : « Il a fallu un penalty tombé du ciel… Mais pourquoi jouer de cette façon, sans ambition, avec Briand sur le banc ? »

Till Cissokho, Sergi Palencia

Comme à la fin de chaque journée, Pierre Ménès s’est exprimé sur son blog. Voici son ressenti sur la victoire de Saint-Etienne sur les Girondins de Bordeaux.

« Dans l’après-midi, Saint-Etienne a largement battu Bordeaux. Le match n’a pas été très emballant, les Stéphanois ayant eu du mal à se créer des occasions. Gasset avait pourtant aligné cinq joueurs à vocation offensive mais tout cela ne semblait pas huilé et ne fonctionnait clairement pas. Il a fallu un penalty tombé du ciel pour une main de Palencia – comment peut-on donner péno sur cette action, encore une dérive non pas de la VAR mais de nos arbitres avec la VAR – pour que Sainté ouvre le score. Debuchy s’est ensuite offert un doublé pour donner à la victoire stéphanoise une proportion très flatteuse par rapport à la prestation des Verts. Moins flatteuse si on considère celle de Bordelais fantomatiques de la première à la dernière minute. Franchement, je ne comprends pas : Bordeaux n’a plus rien à craindre ni à espérer dans ce championnat, alors pourquoi jouer de cette façon, sans ambition, avec Briand sur le banc ? En tout cas, les Verts prennent deux points d’avance sur Marseille et reviennent à trois points de Lyon, ce qui nous promet une fin de saison assez amusante entre ces trois-là ».

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des