Valérien Ismaël : “Pendant l’automne 1998, j’ai été en contacts avec Bordeaux et Lens. Au départ, je penchais pour un départ aux Girondins”

    Valerien Ismael

    Aujourd’hui entraîneur professionnel, Valérien Ismaël est revenu sur son arrivée au Racing Club de Lens en novembre 1998. Il confia à Foot d’Avant qu’il aurait pu signer aux Girondins de Bordeaux, qui était d’ailleurs sa préférence à l’époque.

    “En fin de saison, je me suis blessé trois mois au ligament intérieur du genou face à West Ham suite à un duel avec Frank Lampard. Pendant l’été, il y avait 45 joueurs. J’ai compris que je n’avais plus rien à faire à Crystal Palace. Mon premier objectif était de me remettre en forme et retrouver mon niveau. Il fallait que je trouve une solution pour partir. Comme j’étais un gros transfert de Crystal Palace (ndlr : environ 27 millions de francs soit 4 millions d’euros) et que le club était relégué, il voulait se débarrasser de moi. Pendant l’automne 1998, j’ai été en contacts avec Bordeaux et Lens. Au départ, je penchais pour un départ aux Girondins. Mais au dernier moment, j’ai eu un contact direct avec Gervais Martel à Lens. Il me voulait absolument. Signer à Lens, c’est l’une de mes meilleures décisions. J’ai connu un club extraordinaire et une histoire fantastique avec les Sang et Or”.