Geoffroy Garétier : “Je voudrais juste voir si les qualités de solidarité et de solidité défensive vont perdurer”

    Saint-Etienne Bordeaux 2

    Dimanche, les Girondins de Bordeaux se déplacent à Saint-Etienne. Ce sera avec une équipe amoindrie notamment au niveau de sa base défensive puisque Pablo Castro et Vukasin Jovanovic manqueront à l’appel. Pour autant, il sera difficile de tirer des conclusions concernant Paulo Sousa pour Geoffroy Garétier, malgré une première victoire contre Marseille.

    « Ce sera un match compliqué, mais à ce titre-là de toute façon, la moitié des matches sont compliqués quand vous êtes au milieu du tableau. Dès que vous vous déplacez chez une équipe qui joue le top 4 ou 5, c’est compliqué. Sousa vient d’arriver, je n’attends pas de lui des résultats immédiats. J’ai d’abord envie de voir s’il s’installe sur la durée mais pour qu’il s’installe dans la durée, il faut qu’il prenne en main son équipe, qu’il connaisse les joueurs, qu’il fasse des ajustements tactiques. Il y aura des hauts et des bas forcément. Ce sera compliqué, la logique voudrait que ce soit Sainté qui l’emporte. Je pense qu’intrinsèquement, il n’y a pas une différence énorme entre les deux équipes en termes d’effectif. Il y a juste une équipe qui a une dynamique depuis plus d’un an, et qui perdure. Et une équipe qui s’est un peu plantée dans le recrutement d’un coach. Autant j’étais un fan de Ricardo au PSG et lors de son premier passage à Bordeaux, autant il faut reconnaître que c’est un échec lors de son deuxième passage. Cela n’a pas décollé. Alors, je sais qu’ils ont perdu Malcom très tôt dans la saison, mais c’était un échec. Je n’ai pas d’exigence particulière par rapport à Sousa et ce match. Je connais suffisamment le football savoir que le choc psychologique n’est pas aussi simple que ça. Ce n’est pas parce l’entraineur gagne son premier match, qu’il va faire un super parcours. On sait très bien que ce n’est pas comme ça que cela marche. Je voudrais juste voir si les qualités de solidarité et de solidité défensive vont perdurer. Si c’est le cas, même si Bordeaux perd, ce sera bon signe et encourageant à mon sens ».

    Retrouvez l’intégralité de l’interview ICI sur Girondins4Ever