Jérémie Janot : « S’il y a une masse financière, bien utilisée, cela ne peut être que bénéfique pour le club et la ville »

DaGrosa, Hugo Varela

Les Girondins de Bordeaux ont été rachetés par GACP, un fonds d’investissement américain. Ça a failli être le cas cet été pour l’AS Saint-Etienne, club de cœur de Jérémie Janot. L’ancien portier, désormais en charge des gardiens de but à Auxerre, s’est exprimé sur l’apport de ces nouveaux investisseurs.

« On est dans une politique de marché. A partir du moment où il y a des propriétaires, vous pouvez acheter ou vendre. Un des avantages de Bordeaux, c’est le vin. Même si au premier abord, les gens ne voient pas ça comme une finalité. Devenir propriétaire d’un club à Bordeaux, cela peut ouvrir d’autres perspectives dans le business. On est à l’heure du football business. Il faut être conscient qu’il y a des personnes qui achètent des entreprises pour en faire fructifier d’autres. Ce sont généralement des personnes très compétentes, qui ne viennent pas la fleur au fusil. J’ai tendance à dire que si cela ne touche pas à l’ADN du club, si ça ne bafoue les valeurs qui ont fait que ce club devienne les Girondins, cela ne peut apporter que du bien.  Si cela permet d’attirer des stars et de tirer l’équipe vers le haut, les spectateurs vont être contents, ça va attirer du monde et le championnat sera meilleur. Cela peut créer un cercle vertueux. Il y a 10 ans, personne ne voulait venir en France. Maintenant, tout le monde veut venir, c’est bon signe. A condition qu’on ne touche pas à l‘ADN et aux histoires de club. Je pense que Bordeaux peut passer un cap, oui. Il y a deux choses : l’argent et ce que vous en faites. Il y a des gens qui connaissent bien le club. Ulrich Ramé est directeur technique du club, vous avez encore beaucoup d’anciens au club. Il n’y a pas eu de révolution, c’est une continuité. S’il y a une masse financière, bien utilisée, cela ne peut être que bénéfique pour le club et la ville ».

Retrouvez l’intégralité de l’interview ICI, sur Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des