Christophe Lepetit : “Bordeaux reste structurellement déficitaire, le remboursement d’emprunt va encore plus compliquer les choses”

    Christophe Lepetit

    Christophe Lepettit, économiste du sport, s’est exprimé sur les taux d’intérêt très élevés de l’emprunt pour racheter les Girondins de Bordeaux, qui seraient à hauteur de 9.25% selon La Provence.

    “Ce système oblige à être encore plus agressif dans le développement de nouvelles ressources. Bordeaux reste structurellement déficitaire. Le remboursement d’emprunt va encore plus compliquer les choses. Après, le contexte est relativement porteur et favorable, il peut permettre de faire une opération financière intéressante. Il y a des perspectives d’augmentation de revenus : les droits télé qui vont augmenter dès 2020, et un marché des transferts porteur. Là aussi, la stratégie diffère avec Marseille. Bordeaux ne va pas aller sur l’acquisition de joueurs confirmés qui coûtent cher, mais plutôt sur des joueurs en post-formation à valoriser. L’objectif peut être atteint avec la prise d’exploitation du stade. Mais ça fait beaucoup d’incertitudes d’autant que l’aléa sportif peut être un grain de sable”.

    La Provence