[J31] Le duo Otavio-Basic, la performance de Nicolas De Préville, et les choix de Paulo Sousa dans les tops d’RMC après Marseille

Paulo Sousa et Victor Sanchez Llado

Sur son site internet, RMC a livré ses tops et ses flops après Bordeaux-Marseille. Les Girondins ont été plébiscités dans les tops. On y retrouve notamment la performance du duo Otavio-Toma Basic, la performance de Nicolas De Préville, et les choix tactiques de Paulo Sousa. Voici les commentaires ci-dessous.

Le duo Otavio-Basic, coeur de la victoire girondine : Si les Girondins de Bordeaux ont pu prolonger la malédiction, ils le doivent au travail de leur duo Otavio-Basic. Le Brésilien et le Tchèque, placés devant la défense, ont pris le dessus sur Kevin Strootman et Maxime Lopez dans tous les duels, serrant aussi Dimitri Payet quand il venait dans leur zone. Ils ont permis d’équilibrer Bordeaux tactiquement. Avec Toma Basic, Paulo Sousa semble enfin avoir trouvé l’homme à adjoindre à Otavio.

De Préville en feu : C’est avec la rage au coeur que Nicolas De Préville a affronté l’OM. L’attaquant a mis fin a sa série noire avec ce but à la 71e minute en enrhumant Boubakar Kamara. Il n’avait plus marqué depuis la 6e journée, jusqu’alors son unique réalisation de la saison. Il a été le symbole d’un Bordeaux en jambes, plein d’activité, décidé à ne pas être l’équipe qui laissait filer la malédiction la plus célèbre de France. Ce n’est pas un hasard s’il a terminé avec des crampes.

Les adaptations tactiques payantes de Paulo Sousa : Paulo Sousa a décroché sa première victoire avec Bordeaux et il en est en grande partie responsable. Le technicien portugais a rendu fou les Marseillais avec son 3-4-3. Placé dans le couloir droit, Youssouf Sabaly a sans cesse navigué entre Jordan Amavi et Nemanja Radonjic. Ce dernier n’a jamais pu apporter offensivement en première période, durant laquelle il n’a touché que 10 ballons. Au retour des vestiaires, Rudi Garcia a demandé au Croate de ne plus suivre Youssouf Sabaly. Changement payant avec une forte domination marseillaise. Alors Paulo Sousa est passé en 4-4-2 et l’OM a de nouveau perdu le fil.

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des