Bordeaux devant à la pause face à l’OM, grâce à un penalty de François Kamano

François Kamano

Le coup d’envoi est donné dans une chaude ambiance au Matmut-Atlantique. Le premier coup-franc du match est bordelais (2ème). Vukasin Jovanovic saute plus haut que tout le monde. Steve Mandanda est à la parade, mais l’arbitre avait signalé une faute du défenseur bordelais. Nicolas De Préville est en forme en ce début de match. Après une belle course, il rentre vers l’intérieur du jeu et arme une frappe du droit. C’est capté par le portier de l’OM. 7ème, premier corner pour les visiteurs. Kamara prend le meilleur dans la surface de réparation mais Benoit Costil sort un bel arrêt ! Le second corner ne donnera rien. Valère Germain est à la réception d’un long ballon dans le dos de la défense bordelaise. L’attaquant arme une frappe mais ça s’envole dans le Virage Sud. La VAR est demandée après une frappe contrée de Strootman par Pablo. La main est jugée non volontaire, le cuir touchant d’abord la cuisse du défenseur brésilien (10ème). Incroyable occasion manquée par Jimmy Briand ! L’attaquant bordelais profite d’une grossière erreur de relance de la défense olympienne pour se retrouver absolument seul au point de penalty. Il frappe en taclant, mais Steve Mandanda est à la parade du pied gauche (23ème). Trouvé sur son côté droit, Florian Thauvin rentre vers l’intérieur pour se mettre sur son pied gauche. Sa tentative passe assez loin du cadre. 25ème, penalty pour les Girondins ! Nouvelle erreur de la défense et l’arbitre n’hésite pas à signaler la main de Radonic. François Kamano s’élance… et trompe Steve Mandanda, 1-0 ! Le match est arrêté quelques minutes après un choc entre Benoit Costil et Vukasin Jovanovic. L’OM a remis le pied sur le ballon, mais n’arrive pas à s’approcher des buts bordelais. Bon coup-franc pour les visiteurs (43ème). Otavio fait faute sur Dimitri Payet à 25-30 mètres des buts de Benoit Costil. Le numéro 10 de l’OM enroule, mais c’est au-dessus. Dans le temps additionnel, un ballon traîne dans la surface, mais le capitaine bordelais est vigilent et sauve son équipe de l’égalisation. Mi-temps, 1-0.

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des