Christophe Lepetit : “Marseille a mis le main sur l’exploitation, les Girondins vont chercher à faire pareil avec le Matmut”

    stade matmut atlantique

    Christophe Lepetit, économiste du sport, a parlé des similitudes dans la mise en oeuvre des Girondins de Bordeaux et de l’OM, au niveau du rachat des clubs et de la suite.

    “Il y a de vraies similitudes dans la mise en oeuvre. Venu avec une culture managériale et d’entreprise différente, chaque investisseur a injecté de la compétence dans tous les services du club avec un homme fort, Frédéric Longuépée à Bordeaux , Jacques-Henri Eyraud à Marseille . Ils ont placé ces hommes pour faire ce que la culture américaine sait faire en termes d’expérience spectateurs, de revenus business. Que les Girondins s’associent à Anthony Thiodet pour le marketing et la billetterie est un bon signal. Il a une vraie compétence sur le développement de recettes d’exploitation. D’autant que le stade de Bordeaux n’est pas encore une source de profits. Eyraud et McCourt ont inséré de la compétence pour développer des ressources propres et ne pas être seulement tributaires des ventes et des achats de joueurs. Ce qui est positif, c’est d’avoir mis la main sur l’exploitation du Vélodrome. Les Girondins vont chercher à faire pareil avec le Matmut”.

    La Provence