Pierre Issa : “Bordeaux est un club emblématique et historique de notre championnat”

    Pierre Issa
    (Photo by FRANCK FIFE / AFP)

    L’ancien défenseur de l’Olympique de Marseille, Pierre Issa, s’est exprimé sur les Girondins de Bordeaux avant le match de ce vendredi, avec son rapport au club.

    « C’est un club emblématique et historique de notre championnat. Un club qui a végété dans le ventre mou ces dernières années, c’est dommage. Peut-être que cela sera mieux avec les nouveaux acquéreurs et le nouveau coach. Il y aura plus d’ambition sur les saisons prochaines de nouveau à Bordeaux. J’ai toujours été dans l’idée de faire une carrière dans un même club, et notamment à l’OM. A la base, j’étais dans cette idée-là, donc changer pour le maillot des Girondins ou un autre, ce n’était pas dans mes préférences. C’est quand même un maillot respectueux et fier pour un joueur. Etant à Marseille, je me voyais plus jouer à Marseille que dans un autre club en France ».

    Le désormais agent s’est souvenu de la gloire passée – qu’il espère voir revenir – du club au scapulaire, ainsi que des confrontations qu’il disputa lors de sa carrière de joueur.

    « La saison après mon arrivée, les Girondins avaient fait une belle saison, et Rolland Courbis venait d’arriver à Marseille. J’ai aussi suivi l’épopée de Bordeaux, et notamment à la bonne période avec Dugarry, Zidane, Lizarazu. C’était un Bordeaux dominateur et révélateur en Europe. On a toujours suivi leur parcours, et c’est aujourd’hui dommage qu’il y ait un peu moins d’ambition dans le club. Je pense que cela va revenir rapidement dès la saison prochaine […] Il y avait complètement une pression particulière. Tout le monde s’est mis dans la tête ce record historique, que l’OM n’a plus gagné chez vous depuis 40 ans. A force d’aller là-bas, on a toujours cette envie d’éliminer cette mauvaise série. C’était une bonne pression à l’époque, c’est un gros match, un match à enjeux, les matches que l’on aime jouer quand on est footballeur. Aller jouer à Bordeaux, dans ce stade mythique, cela donnait une source de motivation supplémentaire, de la bonne pression bien sûr ».

    L’intégralité de l’interview ICI, sur Girondins4Ever