Pierre Issa : « Bordeaux est un club emblématique et historique de notre championnat »

SOCCER-SENEGAL-FAYE

(FILES) -- A file photo taken 20 January 2002 shows South African national team defender Pierre Issa listening to the national anthem in Segou before the start of the South Africa vs Burkina Faso match counting for the XXIIIrd African Cup of Nations Mali 2002. Greek first division club Ionikos Piraeus announced 11 January 2005 that it had signed Issa on a one-year contract. AFP PHOTO FRANCK FIFE (Photo by FRANCK FIFE / AFP)

L’ancien défenseur de l’Olympique de Marseille, Pierre Issa, s’est exprimé sur les Girondins de Bordeaux avant le match de ce vendredi, avec son rapport au club.

« C’est un club emblématique et historique de notre championnat. Un club qui a végété dans le ventre mou ces dernières années, c’est dommage. Peut-être que cela sera mieux avec les nouveaux acquéreurs et le nouveau coach. Il y aura plus d’ambition sur les saisons prochaines de nouveau à Bordeaux. J’ai toujours été dans l’idée de faire une carrière dans un même club, et notamment à l’OM. A la base, j’étais dans cette idée-là, donc changer pour le maillot des Girondins ou un autre, ce n’était pas dans mes préférences. C’est quand même un maillot respectueux et fier pour un joueur. Etant à Marseille, je me voyais plus jouer à Marseille que dans un autre club en France ».

Le désormais agent s’est souvenu de la gloire passée – qu’il espère voir revenir – du club au scapulaire, ainsi que des confrontations qu’il disputa lors de sa carrière de joueur.

« La saison après mon arrivée, les Girondins avaient fait une belle saison, et Rolland Courbis venait d’arriver à Marseille. J’ai aussi suivi l’épopée de Bordeaux, et notamment à la bonne période avec Dugarry, Zidane, Lizarazu. C’était un Bordeaux dominateur et révélateur en Europe. On a toujours suivi leur parcours, et c’est aujourd’hui dommage qu’il y ait un peu moins d’ambition dans le club. Je pense que cela va revenir rapidement dès la saison prochaine […] Il y avait complètement une pression particulière. Tout le monde s’est mis dans la tête ce record historique, que l’OM n’a plus gagné chez vous depuis 40 ans. A force d’aller là-bas, on a toujours cette envie d’éliminer cette mauvaise série. C’était une bonne pression à l’époque, c’est un gros match, un match à enjeux, les matches que l’on aime jouer quand on est footballeur. Aller jouer à Bordeaux, dans ce stade mythique, cela donnait une source de motivation supplémentaire, de la bonne pression bien sûr ».

L’intégralité de l’interview ICI, sur Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des