Paulo Sousa : « Les premiers contacts ? Ce fut postérieur aux premières rumeurs de rachat et ce fut à plus d’une reprise »

Paulo Sousa

(Photo by Nicolas TUCAT / AFP)

Paulo Sousa est revenu sur les premiers contacts qu’il a eu avec les nouveaux propriétaires des Girondins de Bordeaux, GACP, pour prendre le poste d’entraineur des Girondins. « Ce fut postérieur aux premières rumeurs de rachat et ce fut à plus d’une reprise. Très vite, on a fait preuve, de beaucoup de volonté et d’intérêt, quant à ma personne, à mon profil, comme entraineur et individu. Quant à ce qu’on pourrait éventuellement créer, avec les propriétaires et les personnes qu’ils ont choisies, créer cette culture. Cette culture de la victoire, d’amour propre, une culture pour exprimer au maximum le sentiment de tous les bordelais, d’avoir ce lien. Bordeaux est une belle ville, avec de la vie, de la détermination. Qui a le courage de vivre, d’interagir à l’étranger, qui peut se sentir importante, avec de la personnalité […] Bordeaux ville bourgeoise ? Je pense que c’est une bourgeoisie, qui ne te met pas à part. C’est une bourgeoisie probablement contemporaine. L’importance que le vin a pris est l’expression maximale de ça : pouvoir attirer et interagir. La bourgeoisie ne veut pas se dissocier. Nous devons aussi travailler ce lien, pour qu’il y ait une interaction avec la ville ».

RMC Sport

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des