Paulo Sousa raconte comment lui est venue l’exigence qu’il a en tant qu’entraineur

Paulo Sousa et Jimmy Briand

 

L’Equipe a demandé à Paulo Sousa s’il était aussi exigent en tant que joueur avec ses coéquipiers, qu’il ne l’est aujourd’hui avec ses joueurs en tant qu’entraineur, aux Girondins de Bordeaux.

« Je suis né au centre du Portugal (à Viseu). Il n’y avait rien. J’étais un petit garçon très timide. J’ai développé d’autres capacités : analyser, garder et prendre le meilleur des autres, savoir ce que je pouvais appliquer à moi-même. Par exemple, quand je suis arrivé en Italie, à la Juventus (en 1994), j’ai joué avec un des meilleurs footballeurs sur le plan technique : Roberto Baggio. Après l’entraînement, il consacrait trente à quarante minutes à continuer à se développer sur le plan technique. Cette mentalité était précieuse pour un jeune garçon tel que moi, qui voulait arriver à son maximum. Pour ça, tu dois être enthousiaste, tu dois te motiver et trouver les routes pour arriver. Les routes, ce sont les autres, aussi ».

L’Equipe

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des