Jocelyn Gourvennec : « Il faut aussi se servir des choses que je n’ai pas bien négociées, que j’ai mal gérées avant mon éviction »

Jocelyn Gourvennec

Jocelyn Gourvennec, pendant sa période de « break » en a profité pour se plonger dans d’autres sports et s’inspirer des méthodes qui y sont appliquées. « Ça m’a servi, oui. J’aime beaucoup les histoires de vie sur les sportifs et les entraineurs, mais aussi la manière de manager ou de fonctionner. Dans le rugby, il y a des petites choses, dans le basket aussi, et dans le foot également. Il faut observer ce qui se passe autour, je me nourris de ça. Après, il faut aussi se servir des choses que je n’ai pas bien négociées, que j’ai mal gérées avant mon éviction. J’ai fait des erreurs. Il faut se servir de ça mais aussi de ce qui se passe ailleurs, la manière dont fonctionnent les autres. Il faut s’enrichir de tout ça pour ensuite se faire sa propre méthode, et surtout se mettre à l’aise dans son propre management pour être en accord avec ses idées, sa philosophie, son mode de vie aussi. Mais c’est comme ça qu’on repart sur quelque chose d’enrichi ».

Ouest-France

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des