Jocelyn Gourvennec : « J’ai raté ça de peu quand j’étais joueur, et ça me hante encore parfois, ce sont des choses qui restent »

Jocelyn Gourvennec

Jocelyn Gourvennec va disputer avec Guingamp face à Strasbourg la finale de la Coupe de la Ligue. Il évoque cette finale qui est une possibilité de remporter un titre, chose qui n’est pas négligeable aujourd’hui avec la domination sans partage du Paris Saint-Germain sur le plan national. « C’est vrai que je suis parti de Guingamp pour gagner des titres, et finalement c’est Guingamp qui va peut-être garnir mon palmarès. C’est vrai aussi que Bordeaux arrive à gagner des titres assez régulièrement. On avait échoué contre Paris en demi-finale de la Coupe de la Ligue la première année, bon… Ça avait été trop difficile avec un grand Paris encore une fois, mais ils laissent peu de chose aux adversaires. Je me souviens quand en 2013 Saint-Etienne a battu Paris en demi-finale de Coupe de la Ligue, elle a réussi à l’emporter contre Rennes en finale. Et nous, on a profité l’année d’après en Coupe de France de l’élimination de Paris par Montpellier, et on avait réussi à se faufiler. Cette année, c’est nous qui nous sommes offert cette élimination du grand Paris. J’espère que ce sera profitable et qu’on ira au bout. Gagner un titre dans une carrière de joueur ou d’entraineur ce n’est pas anodin. Quand ça se présente, il faut aller le chercher. J’ai raté ça de peu quand j’étais joueur, et ça me hante encore parfois, ce sont des choses qui restent. Et ça, il ne faut pas le laisser passer. Ce sera la teneur de mon discours avec eux ».

Ouest-France

Retranscription Girondins4Ever

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des