Lilian Laslandes : « Si j’avais connu JPP plus tôt dans ma carrière, je pense que j’aurais passé un cran supérieur en tant que buteur »

Lilian Laslandes entrainement Girondins de Bordeaux

Lilian Laslandes, bien qu’ayant mis un terme à sa carrière de joueur, a peut-être encore des rêves en ce qui concerne le football. L’ancien attaquant des Girondins a évoqué la question. « Animer des spécifiques attaquants dans un club, comme j’ai pu le faire pendant un temps à Bordeaux. Je dis ça parce que si j’avais connu JPP plus tôt dans ma carrière, je pense que j’aurais passé un cran supérieur en tant que buteur. Un attaquant, c’est comme un tennisman ou un gardien de but. Il doit répéter, répéter, répéter. Quand ça arrive en match, vous savez précisément le geste à faire, vous avez l’habitude, la confiance, les repères. Le but, ce n’est pas de frapper, c’est de mettre le ballon à l’endroit où vous voulez quand il arrive, selon une situation donnée. Bernard Lacombe m’avait dit un jour : ‘Lilian, l’instinct si on l’a, c’est parce qu’on répète’. J’ai compris ça à Auxerre. Quand je suis arrivé, j’étais nul sur chaque exercice, j’ai eu envie de déchirer mon contrat. Et puis pendant six ans, du mardi au vendredi, c’était toujours ces exercices. Moi aussi j’ai fini par les réussir les yeux fermés ».

L’intégralité de l’interview ICI sur Ouest-France

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des