Jocelyn Gourvennec : « Je ne voulais pas qu’on me prenne pour un magicien, alors j’en ai fait venir un vrai… »

Jocelyn Gourvennec

Jocelyn Gourvennec a été surnommé « Le Magicien » par les supporters guingampais et raconte qu’il a fait intervenir un vrai magicien lors d’une soirée pour montrer la différence entre le magicien et le staff guingampais. « Je ne voulais pas qu’on me prenne pour un magicien, ou quelqu’un d’autre qui m’a appelé le droïde. Il y a une part de magie dans ces rôles-là, et moi je ne fais pas de magie. Il y a du travail, de la réflexion… Je me suis dit en revanche, qu’il y aurait peut-être des joueurs qui allaient penser à ça, que c’était bon, comme on avait changé d’entraineur, que l’entraineur allait bosser et que ça allait aller… Mais l’entraineur est un passeur, c’est aux joueurs de jouer. Il fallait que chaque joueur ait son mot à dire et apporte sa part au travail collectif. Alors, j’ai voulu inviter tout le groupe, le joueur et le staff. On a fait une soirée ensemble, et j’ai fait venir un magicien, un vrai. Un magicien de Paris, qui est excellent. Le magicien a fait des trucs incroyables… Je voulais que les joueurs voient ce que c’était un vrai magicien. Il s’appelle Simeon, il a été super. Je voulais vraiment qu’ils se rendent compte de ce qu’était un magicien, et que dans le groupe, dans le staff, de se dire qu’il n’y avait pas de magicien. On est parti de là, et depuis on construit, et la mission est en cours ».

Ouest-France

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des