Jocelyn Gourvennec : « Quand on voit qu’il n’y a pas beaucoup d’effets, l’entraineur à un moment donné est un peu seul… »

Jocelyn Gourvennec

Jocelyn Gourvennec a semblé plus renfermé lorsque la crise était installée aux Girondins de Bordeaux lors de sa deuxième saison. Il revient sur ce qui a été ressenti à l’extérieur. « Quand il y a des mauvais résultats qui durent, on tente plein de choses. On peut jouer sur la composition de l’équipe, sur la stratégie, sur l’organisation, le coaching, le discours en interne pour le collectif ou en individuel. Vous imaginez bien que je ne suis pas resté les deux pieds dans le même sabot, j’ai joué sur ça. Mais quand on voit qu’il n’y a pas beaucoup d’effets, l’entraineur à un moment donné est un peu seul… On ne fuit pas notre responsabilité, c’est la nôtre, simplement après il faut aussi que dans un club il y en ait qui prennent le relais. J’ai attendu un petit peu, puis un peu beaucoup, et après c’est devenu difficile… Mais c’est comme ça, c’est une expérience ».

Ouest-France

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des