Nicolas Maurice-Belay : « La dernière fois qu’on s’est vu à Bordeaux, on a échangé les contacts de médecins »

FBL-FRIENDLY-BORDEAUX-UDINE

 

Nicolas Maurice-Belay a été questionné sur Benoit Trémoulinas, qu’il a bien connu aux Girondins de Bordeaux pendant notamment deux saisons (2011-2013).

« Je me suis très vite bien entendu avec lui sur le terrain, sur notre côté gauche. C’était facile, il sentait le jeu. Je faisais mon petit contrôle orienté vers l’intérieur et il prenait le couloir pour déborder. Je suis arrivé à Bordeaux sur la pointe des pieds, dans une équipe championne de France un an auparavant. Ça m’a beaucoup aidé de bien m’entendre avec lui. C’est quelqu’un de discret, il donnait plus de la voix sur le terrain qu’en dehors. Un vrai Bordelais, comme Marc Planus, qui a eu le grand plaisir d’être champion et de gagner une Coupe de France avec son club formateur. La dernière fois qu’on s’est vu à Bordeaux, on a échangé les contacts de médecins car on avait les mêmes symptômes pour nos genoux ».

Sud Ouest

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des