Nicolas Maurice-Belay : « Ce serait bien qu’ils soient à l’écoute des anciens du club pour les aider »

Joseph DaGrosa et Quentin Salinier

 

Nicolas Maurice-Belay a été questionné sur le rachat des Girondins de Bordeaux par GACP, et espère que l’union entre l’expérience US du spectacle et l’expérience européenne du football se fera.

« Si je pense qu’il y aurait de la place pour d’anciens joueurs, afin de transmettre la culture du club ? Bien sûr, et je pense qu’il le faut parce que les réussites de beaucoup de clubs à travers le monde sont arrivées parce qu’il y a toujours eu des anciens qui ont gardé les valeurs du club et beaucoup de choses qui appartiennent au club. Si à chaque fois un investisseur étranger vient avec ses nouvelles idées et change tout le monde, tu n’auras forcément pas d’identité. Et quand tu n’as pas d’identité, tu es un peu dans le flou. Pour réussir, tu dois aller sur des valeurs sûres, tout en amenant une petite touche personnelle […] Le stade n’apparait pas trop rempli et sur ce coup-là, les américains peuvent déjà apporter leur touche personnelle là-dessus. Après, en Europe, on a quand même plus d’expérience au niveau du football, et ce serait bien qu’ils soient à l’écoute des anciens du club pour les aider. A ce niveau-là, ce n’est pas une question d’égo… Après, il ne faut pas oublier que le foot est un spectacle et c’est le spectacle qui fait que les gens viennent au stade et prennent du plaisir. Ils veulent oublier leur quotidien d’une certaine manière ».

Foot-Express

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des