Nicolas Morin : « Ce ne sont pas des voyous, s’ils se séparent de gens ils y mettront certainement les formes y compris financièrement »

bandicam 2019-03-15 23-28-34-016

 

Nicolas Morin a été questionné sur la manière dont est perçue l’arrivée des américains, ainsi que leurs grandes manœuvres depuis quelques semaines, par les salariés des Girondins de Bordeaux.

« Ils ont pris le temps d’observer quand ils sont arrivés en novembre, notamment Frédéric Longuépée, savoir qui faisait quoi et qui pouvait faire quoi à l’intérieur du club. Depuis quelques semaines, ils prennent des décisions sur l’avenir de certains salariés, sur certains postes. Il y a les deux écoles, il y a ceux qui sont inquiets pour leur poste, et d’autres qui se disent qu’enfin on va travailler de manière très pro, et ça va changer. Ce qui est sûr, c’est qu’ils ne sont pas là pour plaisanter. Et dans les relations sociales, ils ne sont pas là non plus pour plaisanter, en interne. Si ça ne va pas, ça ne va pas. Après, ce ne sont pas des voyous, donc s’ils se séparent de gens ils y mettront certainement les formes y compris financièrement, ce n’est pas le souci. Ils ont au moins une qualité, c’est de regarder comment fonctionnait le club. Ce ne sont pas des gens qui sont arrivés en disant ‘toi tu dégages, toi tu restes’. Ils ont pris le temps de regarder comment fonctionnait le club. Les décisions qu’ils prennent aujourd’hui, ils se sont fondés sur leurs avis, leurs ressentis, pendant plusieurs semaines. Après, on le sait tous, Bordeaux est un grand club, la ville est belle, on s’endort un peu…  Je crois que la période où ça dormait, c’est fini, et ça tous les niveaux ».

GA, RIG

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des