Jean-Luc Dogon : « Il y a une attente, la peur de mal faire. Quelque part, je préfère me déplacer »

Jean-Luc Dogon

 

Dans son stade, les U19 bordelais seront opposés à Lens pour un quart de finale de Coupe Gambardella. Leur coach Jean-Luc Dogon a d’ailleurs évoqué cette rencontre ainsi que la désillusion connue l’an passé. « On apprend des échecs et il faut savoir s’en servir. Je ne sais pas si on serait allé jusqu’au bout mais ça n’avait pas été normal de perdre de cette manière, avec ce comportement, ne pas avoir été des compétiteurs, même si on n’était pas dans un grand jour. On se devait de donner une autre image du club. Il y a une attente, la peur de mal faire. Quelque part, je préfère me déplacer : c’est plus tranquille, plus facile à gérer. Mais je ne pense pas qu’il y ait un impact, ou que notre série s’explique par le parcours en Coupe. C’est une compétition différente. On arrive toujours à se créer des occasions, mais on en met moins. C’est ce qui fait la différence. Il faut qu’on soit plus efficace ».

 

Sud Ouest

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des