Nicolas Morin : « Quand il dit que Bordeaux est un géant qui sommeille, wahou… Il a tout dit, ça dort depuis des années »

Paulo Sousa

 

Nicolas Morin, journaliste pour France 3 Aquitaine, a donné son ressenti et ses impressions sur les premières apparitions de Paulo Sousa, en conférence de presse notamment.

« Il fait la même impression qu’il fait aux joueurs, il dégage beaucoup de chaleur, de sympathie, d’abord facile… Il fait l’effort de s’exprimer en français avec les joueurs, pareil avec les journalistes, et il comprend très bien les questions d’ailleurs. Il a l’expérience du haut niveau, il avait diagnostiqué avant ce qui allait ou pas, et ça se voit. On a l’impression qu’il n’a pas du tout envie de perdre de temps, il sait très bien où il va et ce qu’il veut faire. Ce qui m’intéresse et ce que j’ai remarqué – outre son abord facile parce qu’il doit aussi faire de la com’ – c’est qu’il a très vite dit ce qui n’allait pas, ce qu’il voulait faire avec cette équipe et ce club. L’avantage qu’il soit arrivé aussi tôt, c’est que cela va lui permettre de voir de lui-même qui garder et qui va partir de cette équipe. Par rapport à d’autres entraineurs, ce qui m’a intéressé, c’est qu’il est très vite allé à l’essentiel. Comment il veut les faire bosser, travailler, ce qu’il va faire, de l’intensité… Un discours très clair, très carré. Que le physique n’allait pas aussi… C’est quelqu’un qui dit l’essentiel, très vite, sans prendre de gants. Il n’a pas de temps à perdre, il faut que ça avance, il faut que ça gagne. La première impression évidemment est forcément favorable. Le premier entrainement du lundi, c’était incroyable, il courait partout, il avait son carnet à la main, il arrêtait les exercices, il reprenait, allait voir les joueurs… C’est très clair, très vite, pour tout le monde, et ça c’est très bien […] Les premières impressions, en termes de boulot, d’investissement, de respect, sont bonnes. Quand il dit que Bordeaux est un géant qui sommeille, wahou… Il a tout dit, ça dort depuis des années Bordeaux. Depuis des années, ça dort ».

GA, RIG

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des