Benoît Trémoulinas : « Je relativise beaucoup cette blessure, car j’ai fait le plus beau métier du monde »

Benoit Trémoulinas

Benoît Trémoulinas a pris la décision de mettre un terme à sa carrière à 33 ans, un âge de retraite qui reste assez précoce pour un footballeur. « Cette transition de deux ans et demi sans jouer a fait que cela a été moins brutal que si j’avais pris la décision du jour au lendemain. C’est venu progressivement. Sans me l’avouer, je savais depuis quelque temps qu’il fallait arrêter. Lors du dernier bilan, le chirurgien m’a confirmé que l’état de mon genou ne me permettait pas de continuer ma carrière de joueur pro. Il m’a aussi dit de penser à mon avenir, à pouvoir jouer avec ma petite fille dans mon jardin, ou m’amuser avec des potes ». Maintenant qu’il est tout jeune retraité, il peut poser un oeil sur sa carrière de footballeur. « J’ai le sentiment d’avoir accompli de belles choses. Je relativise beaucoup cette blessure, car j’ai fait le plus beau métier du monde ».

Sud Ouest

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des