Benoit Trémoulinas explique comment il a défendu sur Lionel Messi, qu’il préfère à Cristiano Ronaldo en tant que joueur

Benoît Trémoulinas

Benoit Trémoulinas a eu la chance, si on peut dire, de croiser lorsqu’il jouait à Séville contre Barcelone et le Real Madrid, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. L’ancien latéral bordelais explique comment il défendait face à Lionel Messi« C’est compliqué de défendre sur Leo Messi… Il est très costaud sur ses appuis. Est-ce qu’il est prenable tout seul ? Il faut lui mettre un pin, mais il ne faut pas prendre de carton jaune au bout de dix minutes sinon on ne peut plus défendre sur lui… Je pense qu’il faut être assez agressif, avant qu’il touche le ballon qu’il sente qu’il y ait quelqu’un avec un petit contact, un petit bloc, comme ils aiment bien faire en Espagne. Unai Emery me disait souvent, s’il fait un appel contre-appel, de lui mettre un petit bloc. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire… […] Je me souviens d’un match à domicile avec Séville contre le Barça. Il fallait essayer de l’amener sur le côté, sur son pied droit, et s’il allait se son côté gauche, il y avait Krychowiak qui refermait. Le seul problème c’est que lors de ce match je me suis retrouvé seul face à lui, Krychowiak n’était pas là. Du coup, j’ai essayé de l’emmener sur son pied droit et malheureusement, il est parti à l’intérieur et le temps que je me retourne, il enroule du gauche et ça fait petit filet… Il a des appuis exceptionnels. C’est un phénomène du football ».

Puis face à Cristiano Ronaldo« C’est différent. Je pense que Cristiano Ronaldo a changé de style de jeu, aujourd’hui c’est plus un buteur, c’est une ou deux touches de balle et il frappe. Il est moins dans la provocation, il crée moins de déséquilibres qu’auparavant. C’est pour ça que je dirais que Messi est celui qui m’a le plus impressionné. Il marque, il fait marquer, il fait jouer les autres, en une passe il est capable d’éliminer 3-4 joueurs et de casser les lignes. Ronaldo, c’est plus le registre du buteur ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des