Christophe Monzie : « Ce qui m’a plu dans ce match, c’est l’envie, la cohésion, la solidarité »

Joie groupe

 

Christophe Monzie, journaliste ARL, est revenu sur la rencontre et le match nul entre l’AS Monaco et les Girondins de Bordeaux.

« C’est un bon point de pris, qui fait plaisir, et qui apporte un peu de baume au cœur après des sorties bien insipides, que ce soit Nantes, Marseille… Depuis cette année 2019, on n’avait pas eu l’occasion de constater un tel comportement, donc ça fait plaisir. Même si c’est quand même un match nul un peu heureux… C’est la première fois de la saison où la VAR a été favorable à Bordeaux. Mais offensivement, il faut quand même le dire, les Girondins ont été bien timides, heureusement que Jimmy Briand sait marquer les penaltys importants. Mais il faut reconnaitre que Daniel Subasic n’a pas eu vraiment d’arrêts à faire ensuite, beaucoup moins que Benoit Costil, surtout dans les 20 dernières minutes. Après, ce qui m’a plu dans ce match, c’est l’envie, la cohésion, la solidarité. Même si Bordeaux a été dominé, les statistiques ne sont pas démesurément défavorables à Monaco. Après l’égalisation bordelaise, ça a été compliqué, même s’il y a eu 5-6 minutes où Bordeaux a eu l’opportunité d’appuyer un petit peu. Monaco s’est agacé, a pris deux cartons jaunes, ce qui traduisait une certaine nervosité. Mais on n’a pas assez appuyé, pas insisté là où ça fait mal. Et puis on s’est mis inconsciemment à reculer sur les 20 dernières minutes, et ce n’est jamais bon… C’est pour ça que Monaco a eu des occasions. Mais le grand mérite des Girondins aura été de ne pas lâcher ».

ARL FM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des