Il y a quelques mois, Bordeaux a tenté Kenza Dali en prêt

kenza dali

 

Après sa grave blessure il y a quelques mois, Kenza Dali était annoncée comme finie pour le football. Alors qu’il lui restait six mois de contrat à Lyon, et à force de travail, la joueuse est revenue physiquement. Celle qui évolue aujourd’hui à Dijon a révélé que les Girondins de Bordeaux lui avaient tendu la main pour la relancer à l’époque.

« Je n’avais plus rien dans la jambe. La partie basse de ma jambe ne tenait plus avec la partie haute. J’ai directement senti que c’était grave. Je venais d’arriver dans la meilleure équipe du monde. Déjà à 100%, ça allait être compliqué pour me faire une place. Alors là, tu imagines ? C’était six mois d’absence minimum. Le train est passé, l’équipe s’est construite et voilà, c’était cuit. En plus de ça, mon tendon rotulien ne se soignait pas malgré tous les traitements. J’avais toujours mal. J’ai été voir les médecins de l’OM, du PSG et de l’OL. Les trois m’ont dit : « C’est mort, il n’y a rien à faire ». Rien ne fonctionnait, pas même l’opération. Pendant un an et demi, je n’ai pas disputé un match. Bon après, il me restait six mois de contrat à Lyon et contre toute attente, j’ai reçu deux propositions: Lille et Bordeaux en prêt. Malgré mes douleurs au genou, j’ai tenté le coup pour jouer. Tout s’est bien passé, j’ai enchaîné les matchs et je me suis formée une musculature pour me protéger. Et miraculeusement, tout est reparti (sourire). Aujourd’hui, le chirurgien de Lyon me dit encore : « Mais comment as-tu fait ? » ».

Onze Mondial

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des