Eric Bédouet : « Je me suis fait allumer peut-être à cause de ça, je m’en fous, ce n’est pas mon problème »

bandicam 2019-03-09 20-24-07-823

 

Eric Bédouet, à la question de savoir s’il avait l’impression de laisser à son successeur une équipe des Girondins en bon état de marche au moins mentalement, a expliqué que :

« J’ai confiance en cette équipe, moi. Je le disais, ça ne peut pas repartir comme ça du jour au lendemain très, très fort. Mais ça va y aller crescendo. C’est une équipe, et il ne faut pas l’oublier, avec des jeunes joueurs. Il suffit de voir Tchouaméni, tous les jeunes… On a fait six premiers mois, je le répète à chaque fois, avec des qualifications européennes. Six matches de qualification, et il y en a beaucoup qui auraient dit ‘on laisse tomber, la coupe d’Europe on la jouera une autre année’. Nous, on l’a fait, on a pris les risques, on a été jusqu’au bout. Je me suis fait allumer peut-être à cause de ça, je m’en fous, ce n’est pas mon problème. Mais au moins on a tenté quelque chose. Ca a permis à des joueurs comme Jules Koundé de sortir de toute cette partie-là. Ca a permis à des jeunes joueurs comme Tchouaméni de s’éclater, de s’épanouir. Parce que c’est difficile, ils ont fait des erreurs, mais qui n’en fait pas ? On savait qu’on allait le payer, mais ça a duré jusqu’en décembre, et c’est en janvier qu’on a eu le contrecoup de ça, et c’est normal. Il aurait fallu peut-être qu’en janvier on ait une petite aide supplémentaire pour faire rebondir cette équipe-là ».

Retranscription Girondins4Ever

La conférence de presse d’Eric Bedouet après Monaco-Bordeaux (1-1)

Publiée par FC Girondins de Bordeaux sur Samedi 9 mars 2019

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des