[J28] Les tops/flops Girondins4Ever de Monaco-Bordeaux

bandicam 2019-03-09 20-14-01-379

 

Pour faire suite aux notes publiées il y a quelques minutes, la rédaction se positionne maintenant sur les tops/flops du match entre Monaco et Bordeaux. Voici les deux catégories de distinctions :

 

Les Tops

Benoit Costil (10/10) : Impérial capitaine ! Une première fois en première mi-temps (41′), puis à de nombreuses reprises en seconde (56′ 73′ 75′ 77′ 81′ 85′), le portier girondin a sauvé les siens. Il a clairement maintenu le navire hors de l’eau, et heureusement d’ailleurs. Outre ses interventions, il a aussi très bien relancé, proprement quand il le fallait et rapidement quand il le fallait. Toujours très important aussi dans les encouragements. Bref, 10, net et sans bavure. Bravo Ben.

Nicolas De Préville (6,5/10) : Il enchaîne les tops. L’homme en ‘forme’ coté bordelais c’est bien lui. Toujours muet face au but, son apport est toujours aussi intéressant. Décisif dans un premier temps défensivement d’un coup de tête devant sa ligne de but, il a aussi bien contribué dans le jeu offensif. Il aurait même dû récolter une passe décisive sur un très bon centre, si Yann Karamoh n’avait pas interverti son pied de frappe. Mais ça, c’est une autre histoire (restons calmes).

 

Les Flops

Maxime Poundjé (-1/10) : Sa note négative est assez significative. Son match est catastrophique, et on ne cessera jamais de le dire qu’il ne possède pas le niveau requis pour être titulaire en Ligue 1. Et encore moins chez les Girondins. Il a pris complètement le bouillon en première mi-temps et Monaco l’avait bien compris en passant systématiquement de son côté. Sur le but refusé en seconde période, Eric Bédouet lui demande de venir coller le centreur, il restera à 5 mètres…Des transmissions dangereuses, des interventions foireuses, des marquages laxistes, la totale. Il nous a une nouvelle fois gratifié de sa palette de conneries. Toujours un plaisir, un samedi soir banal me diriez-vous.

François Kamano (2/10) : Quand on parle de généralité, c’est tout autant dans le thème chez notre ami monégasque. A domicile (oups), le guinéen est une nouvelle fois passé à coté de sa rencontre. Mis à part baisser la tête, foncer tout droit, et perdre le ballon, il n’a… rien fait de plus. Aucun apport, aucune percussion. Le Kamano du début de saison est bien loin, un souvenir bien ancien. Que l’on ne reverra certainement plus cette saison. Malheureusement, car on l’aimait bien.

Younousse Sankharé (3/10) : Sa mésaventure n’a pas eu d’impact sur son jeu, c’est bien dommage. Assez invisible durant toute la rencontre, il n’aura jamais pesé. Aucune projection vers l’avant, c’est (très) très décevant. Remplacé assez tôt dans le match par Eric Bédouet, à juste titre.

Youssouf Sabaly (4/10) : Le latéral bordelais n’est pas dans la forme de sa vie non plus actuellement. Pris dans un premier temps sur son coté, amenant le but de Falcao, il n’a pas été très sûr. Et que dire de son activité offensive qui est inexistante ? Il ne retrouve plus sa confiance, et peine à se projeter. C’est un peu la critique généralement finale.

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des