Benoit Costil : « S’il fallait en prendre trois contre Montpellier, je n’en avais rien à faire, ce qui comptait c’était de mettre un but de plus »

Benoit Costil

 

A la fin de la rencontre face à Montpellier, Sergi Palencia expliquait qu’il y avait moins de collectif après le deuxième but inscrit par le MHSC. Benoit Costil, le capitaine des Girondins de Bordeaux a commenté.

« Oui je l’ai senti aussi, mais je ne le résumerai pas forcément comme Sergi. Sergi a raison. Mais après le but, ça a été plus décousu. Il y a eu une réelle volonté, c’était l’un de nos objectifs avant le match d’aller de l’avant, de mettre de la folie. Et je pense que ça part d’une très bonne intention de vouloir aller faire la différence. Alors parfois ça n’a pas toujours été très bien fait, ce n’était pas toujours très juste mais l’intention y était individuellement chez chacun des joueurs, y était collectivement. Je retiendrai surtout ça de positif. Après, oui à un moment donné il y avait beaucoup d’espaces et on aurait pu se faire contrer plusieurs fois aussi. Mais c’était un match différent dans la façon de l’aborder. C’était les mots qu’on s’était dit avant, qu’il fallait qu’on se lâche, qu’on joue, qu’on prenne des risques, moi le premier. C’est vrai qu’on prenait peu de buts récemment et s’il fallait en prendre trois contre Montpellier, je n’en avais rien à faire. Sincèrement, ce qui comptait, c’était de mettre un but de plus que l’adversaire et de se régaler. On s’est trompé de par le résultat, mais dans l’attitude c’était bien ».

Retranscription Girondins4Ever

Girondins : Conférence de presse avant Monaco – Bordeaux

Girondins : Benoît Costil avant le déplacement à Monaco

Publiée par Sudouest.fr Sports sur Jeudi 7 mars 2019

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des