Habib Bamogo se souvient de Bixente Lizarazu, Cyril Rool et Jérémy Toulalan, trois anciens bordelais avec qui il a évolué

Habib Bamogo, ancien joueur de Montpellier, a croisé quelques joueurs qui sont passés par les Girondins de Bordeaux. Il a notamment croisé Bixente Lizarazu lors de la saison 2004-2005 à Marseille. « Ces quelques mois avec Liza, j’ai bien aimé. J’ai un bon souvenir de lui. Il est venu mais le contexte marseillais était super compliqué. On avait été recruté la même année, c’était très compliqué. Il n’est resté que six mois avant de repartir au Bayern Munich. Quand il est venu à Marseille, ça ne s’est pas très bien passé et quand il était reparti, il avait été élu meilleur latéral gauche de Bundesliga. Cela en dit long sur l’atmosphère qu’il y avait au club ».

Puis il a côtoyé un autre latéral bordelais mais à droite cette fois-ci, Cyril Rool qui avait une l’étiquette de joueur dur. « Quand j’entends ça, personnellement cela me fait rigoler. Il doit y avoir deux ou trois images de tacles un peu sévères, à Bastia ou ailleurs, et ils en font une réputation. Quand tu ne le connais pas, tu peux le croire. Mais sinon, tu te régales avec lui. Avant d’être un boucher comme tout le monde le dit, il avait un super pied gauche, il faisait ce qu’il voulait avec le ballon, il était très technique. Dans la vie de tous les jours, il était toujours gentil, il n’y avait pas d’embrouille. Tout le monde te le dira, ce n’est pas du tout une langue de bois ».

Enfin il a évolué avec un autre joueur passé aux Girondins plus récemment, Jérémy Toulalan, qui avait décidé de quitter Bordeaux après le limogeage de Jocelyn Gourvennec. « Personnellement, la décision m’a surpris. Même si un entraîneur part, tu es quand même rattaché au club. Après, on ne connait pas toutes les informations. On ne sait pas ce qu’il s’est passé, ce qu’il y avait dans la tête de Jérémy, au sein du club. C’est difficile de donner une opinion quand on n’a pas toutes les informations. Quand on regarde son choix de l’extérieur, on peut être surpris. Connaissant Jérémy, il y a dû avoir quelque chose qui s’était passé. Je ne vois pas pourquoi il aurait quitté le club de cette manière ».

Retrouvez l’intégralité de l’interview ICI, sur Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des