Frédéric Laharie : « Qu’on la partage ou pas, cette vision marque en tout cas l’avènement d’une nouvelle ère aux Girondins »

Frédéric Longuépée

 

Le Chef des Sports de Sud Ouest, Frédéric Laharie, a donné son ressenti sur la nouvelle politique des Girondins de Bordeaux, ainsi que sur le discours de Frédéric Longuépée, nouveau Président du club.

« Chaque mot est soigneusement choisi et pesé. Le contact affable et discrètement souriant quoique légèrement distant. Mais il ne faut pas s’y tromper : si au premier abord, Frédéric Longuépée se glisse parfaitement dans le moule bordelais, tout en urbanité et pondération, le nouveau président des Girondins n’hésitera pas à trancher dans le vif, si besoin, pour mettre en oeuvre le plan « à cinq ans » qu’il est en train de finaliser avec ses équipes. Quitte à ne pas se faire que des amis, à faire peut-être perdre aux Girondins ce côté familial qui fait aussi leur charme et à opérer des choix douloureux… Qu’on la partage ou pas, cette vision développée dans l’entretien qu’il a accordé à « Sud Ouest » marque en tout cas l’avènement d’une nouvelle ère aux Girondins. Pas seulement parce que tout a changé ces derniers mois du côté du Haillan : le propriétaire, le président et, c’était moins prévu ou du moins pas si rapidement, l’entraîneur. Mais c’est surtout la méthode qui est nouvelle, jusqu’au vocabulaire employé, où l’abonné/supporter est considéré comme un client dont l’avis mérite d’être entendu. Sans oublier le paradoxe du chantier, immense, qui s’ouvre devant Frédéric Longuépée et plus largement GACP. Il faudra vite réussir sur le terrain aussi, pour tenir le modèle économique mis en place par le propriétaire américain, tout en prenant le temps de poser les fondations. Car, les joueurs le répètent assez souvent, tout va très vite dans le football… ».

L’intégralité de l’interview de Frédéric Longuépée ICI, dans Sud Ouest

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des