Le Club aide Samuel Kalu dans cette difficile épreuve, la police du Nigéria aussi sur le coup

Samuel Kalu

 

Comme vous l’avez appris certainement sur notre site, Samuel Kalu a vu sa mère kidnappée au Nigeria, avec une demande de rançon à la clé en retour. Absent du groupe bordelais pour le match face à Montpellier, comme l’on pouvait s’y attendre, l’attaquant nigérian sera en revanche à Bordeaux. C’est Hugo Varela qui l’a expliqué à 20 minutes, tout en assurant que le club l’aidait dans cette terrible épreuve. « Il ne jouera pas (ce mardi contre Montpellier) mais il s’entraîne normalement cette semaine. C’est un bon professionnel. Nous l’aidons ». 

Godfrey Ogbona, chargé de communication de la police de l’Etat d’Abia, dans le sud-est du Nigeria, s’est exprimé dans Le Parisien sur l’enlèvement. « L’incident s’est déroulé le 27 février. Pour l’instant, il n’y a eu aucune arrestation mais une enquête est en cours pour nous assurer qu’elle soit libérée saine et sauve et que les ravisseurs soient amenés devant la justice ».

Il est précisé que le montant de la rançon s’élèverait à en fait à 15 millions de nairas soit 36 000 euros. Il est à noter que ces enlèvements se multiplient depuis une dizaine d’années au Nigeria. 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des