Lilian Compan : « Tous les joueurs de Bordeaux doivent se remettre en question »

img_580_380_center_articles-178770

 

L’ancien attaquant de Montpellier, Lilian Compan, s’est exprimé sur la rencontre de ce soir entre les Girondins de Bordeaux et son ancien club.

« J’ai vu que Bordeaux avait viré leur coach. On dit souvent qu’après cela, il y a une prise de conscience et derrière il y a des résultats qui s’enchainent. Je pense que Montpellier est dans un moins gros doute même s’ils ne sont plus dans la même dynamique qu’en début d’année. Tous les joueurs de Bordeaux doivent se remettre en question. Ils ont quand même des places à prendre encore. Le match devrait être tendu, je vois bien un match nul entre ces deux équipes. Quelques fois, des groupes avec beaucoup d’expérience arrivent à se prendre en main. A l’image de ce que j’avais vécu avec Caen une année. A Bordeaux, le groupe est assez jeune dans l’ensemble… ».

Quoi qu’il en soit, le MHSC est une équipe forcément importante pour lui.

« Je n’ai pas joué longtemps à Montpellier mais j’ai passé deux années vraiment fabuleuses. C’était inespéré car personne ne nous voyait faire ce que l’on a fait. C’est-à-dire monter en Ligue 1, et finir en Europa League l’année d’après. Puis je m’en vais, et ils sont champions (rires). En trois-quatre ans, le club a pris une autre dimension. Personne ne s’attendait à ça. Nous étions une bonne équipe, avec de bons joueurs, ils ont su exploiter le maximum de notre potentiel. Louis Nicollin et son fils Laurent nous donnaient une confiance absolue à ce moment-là. Loulou a bien mérité ce qu’il a pu vivre sur ses dernières années de vie. Cela reflète bien la famille Nicollin, dans les bons et dans les mauvais moments. Aujourd’hui, tout leur travail porte ses fruits, on le voit sur la formation mais aussi en Ligue 1. Ce n’est pas facile de jouer contre eux, ils sont bien placés en Ligue 1 et notamment dans la première partie de tableau. La place où Bordeaux doit être, et depuis des années ».

Retrouvez l’intégralité de l’interview ICI, sur Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des