Eric Bédouet : « Ce qui est grave c’est qu’on n’ait pas eu l’intelligence de laisser un Monsieur sur le banc et diriger »

Ricardo Gomes

 

Eric Bédouet n’en est pas à son premier intérim. Par rapport à ça, le coach des Girondins a tenu à rappeler que les nouvelles obligations mises en place de l’UNECATEF, par rapport aux diplômes de Ricardo, ne lui ont pas plu.

« Il y a des choses qui ont été dites qui sont complètement fausses. La parole, il la prenait. Ce n’est pas parce qu’on est sur le banc à côté des joueurs que ça va changer quoi que ce soit. Ce n’est pas un problème ça. Ce qui est grave, c’est qu’en France, on n’ait pas eu l’intelligence de laisser un Monsieur comme ça sur le banc et diriger. Mais il dirigeait, ce n’est pas le problème. Mais au moins de le laisser sur le terrain, le laisser faire ce qu’il avait à faire. Mais ce ne sont pas des choses qui sont importantes. Lui, il s’en foutait de ça, ce n’était pas important. L’important, c’était l’équipe, comment la construire, ce n’était pas facile ».

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des