Le géant chinois Fosun a tenté d’acheter les Girondins en 2015, avec Zinedine Zidane en patron du projet sportif (preuves écrites, révélations…)

Zidane AFP

Crédit photo AFP

 

Aujourd’hui, nous apprenons que plusieurs documents issus des Football Leaks détaillent le projet de rachat des Girondins de Bordeaux par le géant chinois Fosun en 2015. Zinédine Zidane était prévu pour être le patron du sportif, avant qu’il ne devienne finalement l’entraîneur principal du Real Madrid. Explications.

Ce conglomérat chinois, très connu en France (lire : ICI), a tenté d’investir dans le football. Dans un premier temps, en novembre 2014, dans le club anglais d’Everton mais sans succès. L’un des dirigeants, Jeff Shi recontacte alors la banque Raine Group (qui l’avait mandaté en 2014) l’année suivante en mai 2015. Et c’est donc sur les Girondins de Bordeaux que Fosun aurait jeté son dévolu à ce moment-là.

Dans un mail, nous apprenons surtout que Zinedine Zidane, en poste pour l’équipe réserve du Real Madrid, est partie prenante de ce projet. « Nous avons discuté hier avec Zidane du calendrier de l’opération. Il est heureux d’avoir plus de temps pour travailler sur la nouvelle équipe bordelaise, sur les transferts et sur le projet sportif. Il est très motivé […] ». Toujours lors de ces révélations, nous apprenons donc que Zinedine Zidane était bien prévu pour être en charge du projet sportif des Girondins, mais ce n’est pas tout puisqu’il était aussi prévu qu’il entre dans le capital des Girondins.

Rachid Bakhtaoui (homme d’affaires proche du Real Madrid) est associé aux discussions. En décembre, il rencontrera Andrew Xu à Shangai, et le 18 de ce même mois, il le renseigne notamment sur la situation de Zinedine Zidane. A ce moment, il n’est toujours pas prévu que Rafael Benitez quitte le club. Le projet d’acquisition continue donc et ce même Rachid Bakhtaoui transmet également à Andrew Xu un business plan succinct. Nous apprenons qu’un « budget de 45 millions d’euros est envisagé pour 2016 pour le mercato, et que les ventes de joueurs doivent compenser les dépenses de transferts à partir de 2019. Une très large augmentation des recettes dès 2016 est prévue avec la visibilité internationale du projet et surtout avec la participation de Zinédine Zidane : +20% pour la billetterie, +30% pour le sponsoring et les partenariats, +50% pour le merchandising ».

En début d’année 2016, le 4 janvier précisément, Rafael Benitez quitte le Real Madrid et dès le lendemain, Zinedine Zidane accepte de prendre le poste de numéro 1 du club espagnol. Cet événement signera, malheureusement, la fin de ce projet de rachat des Girondins par Fosun. Rachid Bakhtaoui écrit à Frank Lee et Andrew Xu : « Comme vous le découvrirez ce matin, Zidane a accepté de devenir l’entraîneur du Real Madrid. J’ai discuté avec lui hier au téléphone et je comprends sa décision car nous étions encore trop loin d’une offre réelle et des garanties financières attendues pour constituer une équipe compétitive. Nous avons manqué une occasion unique de construire un club prestigieux avec une icône du football mondial à un prix très bas […] ».

Et voici la réponse de Andrew Xu… : « Nous comprenons que c’est un grand pas pour Zidane. Meilleurs voeux à lui. Oui. Nous avons manqué une occasion très attrayante (…) Comme Zidane a été exclu de la transaction, celle-ci ne figurera sans doute plus dans nos priorités. »

L’article en intégralité ICI

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des