Frédéric Laharie : « Un entraineur, dans ce projet, n’aura pas forcément le droit à la parole pour le mercato »

Joseph DaGrosa

 

Frédéric Laharie, Chef du service des sports de Sud Ouest, est revenu sur le départ des Girondins de Bordeaux de Ricardo. Un départ prévisible car il ne s’agissait que d’un intérim pour GACP.

« C’était prévisible dans le sens où il est logique que le nouveau propriétaire veuille installer un entraineur qui soit complètement dans le projet de développer des jeunes joueurs. Un entraineur, dans ce projet, n’aura pas forcément le droit à la parole pour le mercato. On l’a vu en janvier, Ricardo n’a pas forcément été entendu dans ce qu’il voulait. Ils l’ont à peine prévenu quand les joueurs arrivaient. Donc ce n’est pas forcément étonnant qu’il y ait une séparation. Ce qui est un peu étonnant c’est que ça arrive tout de suite. C’est un manque de résultats, tout simplement. Les dirigeants ont pris peur parce qu’ils ont vu le danger de la relégation, pensant que s’ils ne faisaient rien ils couraient à la catastrophe […] Il y a beaucoup de choses qui n’ont pas fonctionné et à l’inverse de son premier passage, il n’avait pas les clés sur le recrutement. Pour cet hiver et l’été prochain, je pense que c’était primordial pour lui aussi ».

Sud Ouest

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des