Gernot Rohr : « Deux mois après avoir signifié mon départ, il a dit qu’il regrettait, qu’il n’aurait jamais dû me faire partir »

Waldemar Kita

 

L’ancien joueur et entraineur des Girondins de Bordeaux, Gernot Rohr, a entrainé le FC Nantes quelques mois en 2009. Il explique aujourd’hui sa relation avec le Président des Canaris, Waldemar Kita.

« Ce n’est pas simple… Jean-Marc Furlan n’a tenu que deux mois, moi j’en ai fait six (rires). C’est quelqu’un qui a le sang chaud et qui manque un petit peu de recul. Mais il veut bien faire… Quand on investit autant d’argent que lui, et il a dû mettre à peu près 90 millions d’euros de sa poche, on veut que ça marche… Il faut comprendre que parfois la passion prend le dessus. Je l’observe, il commence à devenir un peu plus sage, je garde des rapports avec lui. Deux mois après avoir signifié mon départ, il a dit qu’il regrettait, qu’il n’aurait jamais dû me faire partir. Il regrette les bêtises qu’il a pu faire, et je crois qu’à force d’en faire il a dû apprendre et devient un peu plus sage maintenant. En tout cas le FC Nantes est quand même bien ancré en première division, et il vient de subir un malheur terrible avec la perte d’Emiliano Sala… Je ne vais pas dire du mal d’un club qui m’a fait travailler, et d’un Président qui m’a embauché. Je n’ai jamais fait ça, je ne vais pas commencer maintenant. Je leur souhaite bonne chance mais pas contre les Girondins, je suis quand même avant tout un supporter des Girondins de Bordeaux (rires), qui est le club de mon cœur. J’y ai passé 21 ans et ça marque à vie. Aucune rancune avec le FC Nantes ».

ARL FM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des