Philippe Fargeon : « S’il ne veut plus jouer à Bordeaux, qu’il se casse »

Yann Karamoh

 

Alors que Yann Karamoh a fait son retour face à Guingamp après sa mise à pied pour une altercation avec Patrick Colleter, le joueur prêté par l’Inter Milan n’a pas été accueilli de la meilleure des manières par le public du Matmut Atlantique lors de sa sortie en cours de match à la 75ème minute, récoltant des sifflets. Philippe Fargeon, au cours de l’interview qu’il nous a accordé, s’est livré sur cette situation, qui va à l’encontre de l’institution FCGB.

« S’il ne veut plus jouer à Bordeaux, qu’il se casse. Ça suffit. Il y a ce manque de respect de ce club. C’est malheureux, mais on s’intéresse de moins en moins aux Girondins, à part les passionnés que nous sommes, parce que ces choses n’intéressent pas. Un joueur ne respecte pas le club. Je le respecte depuis des années, mais un esprit d’équipe se forge avec une équipe complète, pas que des individualités. Si les joueurs n’ont pas compris ça, qu’ils ne respectent pas le club, le maillot… S’il ne le mérite pas, il part. Soit il l’accepte et il se met en place pour avoir de meilleurs résultats. J’en ai marre que l’on ne respecte pas ce club. On peut avoir des joueurs qui sont moins bons mais qui se battent pour le maillot, dans une période un peu difficile et en essayant de tout faire pour être mieux. Mais quand on a les joueurs qui se disent respectueux et qui ne mouillent pas le maillot, ils n’ont rien à faire dans ce club. Il ne faut pas avoir peur de virer ceux qui n’aiment pas ce maillot. S’il ne le respecte pas, ils n’ont rien à y faire. Les Girondins, c’est un grand club et je crois qu’on l’oublie un peu trop peu souvent. On est en train de tomber dans l’oubli, car on me parle moins souvent des Girondins au quotidien. Les gens n’osent plus m’en parler car ils sont tristes. Il faut laisser du temps aux Américains attention. Avant, ils m’engueulaient car les joueurs ne jouaient pas bien, et je préférais ça, même si je n’y étais pour rien ».

Retrouvez l’intégralité de l’interview ICI sur Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des