Une nouvelle fois, une poignée de supporters des Girondins venue à l’entrainement du jour… pour rien

Chateau haillan entrainement

 

Le planning des entraînements a été annoncé dimanche en fin de journée, comme d’habitude. Il y avait bien mentionné « entrainement à 16 heures ». Nous nous sommes alors bêtement dit : « Tiens, si nous allions prendre quelques clichés, afin de les ramener aux autres supporters ? ». Et bien ce fut comme les deux dernières fois. A notre arrivée, nous vîmes au loin les vélos de sortis, et aucun atelier de préparé. Ce que l’on craignait arriva : les joueurs de la feuille de match face à Paris partirent en vélo, les autres en footing. Voyant ce qui allait se passer, nous avons alors contacté, via les réseaux sociaux, le club pour en savoir plus. Il nous a été rétorqué que « le programme du contenu des entrainements ne leur était pas communiqué ». Evidemment. Aucune communication entre le sportif et la communication média, évidemment.

Cette fois-ci, nous n’étions qu’une vingtaine. Et, cette fois-ci aussi, un agent de sécurité nous a prévenus à 16h10 : « Ils ne sortiront pas sur un terrain ». Si nous ne nous permettrons pas de dire (de penser, un peu), que le vélo n’est probablement pas la priorité à l’heure actuelle – et encore moins deux jours après un match, alors qu’on nous a tellement rabâché pendant une période qu’il fallait presque faire le décrassage en suivant de la rencontre – nous rabâchons depuis des années qu’une communication plus précise qu’un simple planning doit être présente pour les supporters faisant parfois plusieurs de dizaines de kilomètres… pour rien.

Espérons que l’on soit écouté, pour les prochains qui auront le courage d’aller supporter les joueurs bordelais, avec enfants qui plus est, en ces temps de débandade sportive…

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des